la musicalité du droit

 

Des chercheurs, des artistes explorent le droit à partir des sons et des chants

Quel rôle jouent les mots et les sons dans la création et la transmission de la culture juridique ? Comment renouer sensoriellement avec l’oralité du droit ? Sans doute en explorant sa musicalité.

Cette troisième rencontre du projet « Sensible droit » (SENDRO) vise à favoriser le dialogue entre chercheurs et artistes, autour d’œuvres musicales qui s’inspirent du droit, parlent de droit ou questionnent le droit. Elle s’organise en deux temps.

Un premier temps d’échange autour de deux œuvres musicales présentées par les artistes et qui donneront lieu à une discussion. Découvrir une œuvre sonore et écouter … Expérimenter dans les corps la dimension sensible de la voix, de la musique. Mieux comprendre, par un éclairage philosophique autant que par la pratique artistique, la part de la musicalité dans le « phénomène juridique ». Constater ce que cette perception apporte à la connaissance du juriste.

Un deuxième temps d’échange sur la place du droit dans les chants traditionnels ou contemporains de l’île. Musicologues, auteurs compositeurs et juristes travailleront de concert autour d’œuvres du patrimoine chanté insulaire, permettant un premier recensement et des premières pistes d’analyse. Les travaux pourront ultérieurement déboucher sur une recherche-création. La rencontre sera intégralement enregistrée par E Voce

Retrouvez tous les renseignements sur la page web de l’EMRJ : ici.

Pour télécharger le programme, cliquez ici



Citer ce billet
nathalie goedert (2024, 17 avril). la musicalité du droit. IMAJ. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w880

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.