programme les objets et le droit

7 DÉCEMBRE

Musée de la Corse

Salle de convivialité

9h | Accueil par

Dominique Federici, président de l’Université de Corse

Graziella Luisi, directrice de la Fondation de l’Université de Corse

André Giudicelli, directeur de l’EMRJ,

Lisa Falconetti, responsable des collections du Musée de la Corse

9h20 | Introduction

Nathalie Goedert (EMRJ), historienne du droit, Université de Corse

9h30-10h00

Xavier Perrot, professeur d’histoire du droit, Université de Clermont-Ferrand

« Le droit des autres dans le patrimoine des autres. »

10h00-10h30

Nathalie Delbard, professeure en arts plastiques, Université de Lille

« Les objets de grève, du monde du travail au monde de l’art et inversement. »

10h30-11h00

Valérie Hayaert, historienne, École de droit de l’Université de Warwick

« Qu’est qu’une pierre d’infamie ? Hypothèses sur le cas de la petra d’infamia de

Corte. »

11h30-12h30 | Discussion

Marie-Eugénie Poli-Mordiconi, conservateur en chef honoraire, responsable

des collections au musée de la Corse

Vannina Bernard-Leoni, autrice

Toni Casalonga, artiste plasticien

14h30 | Assemblée des passeurs de savoirs

Modération : Liza Terrazzoni, socio-anthropologue

Avec Agnès Simonpietri, tisserande

Pantaleon Alessandri, ébéniste

Ghjacumina Aquaviva-Bosseur, anthropologue, enseignante de langue et

cultures corses

Discussion

Le projet « Sensible droit » (SENDRO) bénéficie d’un financement dans le

cadre de l’appel à projets « sciences participatives » 2023/2024 de l’Université

de Corse. Il s’inscrit dans les activités de la toute nouvelle chaire « Art et droit »

portée par l’EMRJ (Université de Corse) et la Fondation de l’Université de Corse.

Il est développé en partenariat avec le CEAC (Université de Lille).

Informations pratiques :

Contact : Jeanne Laleure-Lugrezi (EMRJ) – laleure_j@univ-corse.fr

Adresse : Musée de la Corse, La citadelle, 20 250 Corti



Citer ce billet
nathalie goedert (2023, 13 novembre). programme les objets et le droit. IMAJ. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q3ua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.